INSÉCURITÉ : Quatre personnes kidnappées durant un service d’adoration à Carrefour

Quatre personnes, dont le pasteur titulaire du Temple Advenstiste Galaad, le révérend Estimé Audalus, ont été kidnappées ce Jeudi 1er Avril 2021 en plein culte d’adoration au Temple Adventiste Galaad situé à Diquini 63, Carrefour. L’incident s’est produit en direct sous les yeux de centaines de personnes qui suivaient l’activité depuis les réseaux de la chorale Gospel Kreyòl. Le maestro Welmyr Jean Pierre, le caméraman Francisco Dérival et le frère Steven Jerôme ont également été enlevés au cours de ce forfait.

C’est un pas de plus vers les profondeurs de la laideur et de l’innommable que nous venons de faire en ce premier jour du mois d’Avril. On ferme les yeux et espère qu’en les rouvrant on rirait d’une mauvaise blague… sauf que NON ! La scène est bien réelle et a été rapidement sectionnée et rediffusée sur les réseaux sociaux : celle de l’irruption d’hommes lourdement armés au sein d’une assemblée pour interrompre le culte et embarquer des membres de l’église, sans la moindre hésitation, ni même la crainte d’exposer leurs visages sur les écrans comme pour affirmer ou confirmer la normalité de la dérive dans laquelle nous pataugeons.   

Plusieurs personnalités du milieu évangélique ont exprimé leur solidarité avec les victimes de cet acte crapuleux. Devant l’horreur du tableau affiché, nombreux sont ceux qui suggèrent que les prières ne devraient pas être la seule préoccupation des chrétiens pour l’instant. Louibert Meyer, Journaliste et Fondateur de Concept Event Master, qui s’est toujours montré préoccupé par la situation sociopolitique du pays, a repris les mots de John Kerry — « Agir maintenant nous coûtera moins cher qu’agir demain », pour faire référence à l’urgence d’un réveil national. Karl Foster Candio, Directeur de la radio Vik3, fondateur de la plateforme B-atitid, a, de son côté, exprimé sa rage et sa colère face à cette situation : « Ke peyi a kanpe nèt jiskaske l ranje. Sa pa yon jan pou moun viv ! », peut-on lire sur son Facebook.

Notre société continue de battre les records sombres. Les images que l’imagination a du mal à concevoir, la noirceur de nos actions les illustre au grand jour. Ce nouveau chapitre doit impérativement introduire de sérieuses et concrètes réactions constructives. S’il est évident que l’église ne peut se permettre de perdre sa sagesse et son discernement, il devient plus qu’urgent qu’elle en use pour agir et réagir dans le sens de ce changement désormais indispensable au redressement de notre société.

Erick Jura, #KozeKretyen   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.