Salomon Lira signe signe officiellement son premier album « Temwaye »

Sorti le 24 Décembre 2020, le premier album de Salomon Lira titré « Temwaye » était, jusque-là, disponible uniquement sur les plateformes digitales. Le dimanche 31 Janvier 2021, soit un peu plus d’un mois après sa sortie en ligne, l’artiste a réalisé sa toute première vente signature à l’église Baptiste Conservatrice de Fermathe. Un pari gagné haut la main au regard de la participation du public et du spectacle qui a suivi la séance de dédicace. Une première qui laisse un délicieux souvenir dans les esprits de ceux qui ont vécu cette fin de journée sous la brise fraiche des hauteurs. Retour sur les moments forts de ce concert qui marque, pour beaucoup en tout cas, la véritable sortie officielle de cet opus.

Et pourtant il y avait des raisons de douter !

Malgré l’impatience du public à retrouver Salil sur scène, l’atmosphère qui a régné dans les rues de Port-au-Prince durant les heures précédant cet événement ne prêtait guère à l’enthousiasme. En dépit d’une campagne de promotion habilement menée, la situation socio-politique du pays a clairement intimidé une frange du public, hésitante à faire le déplacement dans les hauteurs de Pétion-Ville en fin de journée. 

Mais qu’à cela ne tienne ! Le public de la région ne s’est pas fait prié et a répondu à l’invitation de celui qui a tenu absolument à honorer son assemblée et sa communauté avec sa première vente signature. Un choix qui s’est révélé sage et payant car la longue file d’attente constatée à l’entrée de l’EBCF a donné raison aux organisateurs et prouvé aussi l’attachement voué au fils de la zone.

La fête a commencé bien avant le spectacle

Salil avait donné rendez-vous au public pour partager son « Témoignage » celui-ci s’est montré ponctuel et concerné. Ils étaient plusieurs centaines avant le début du concert à faire la queue sur la cour de l’Église Baptiste Conservatrice de Fermathe pour retirer leur CD et se faire prendre en photo avec leur hôte du jour. Ce dernier, accompagné de la chanteuse Auralie Antoine sur la table de signature, prenait un plaisir évident à accueillir chaque invité en signant chaque disque avant de les remettre. Le sourire imprimé sur le visage de l’homme disait beaucoup sur les sentiments qui le traversait durant cet instant. Entre la joie de se sentir apprécié parmi ses pairs et l’excitation de regagner la scène de nouveau —pour une fois qu’il allait être LE personnage à l’honneur— son enthousiasme était presque palpable. 

 Si le contexte sociopolitique a eu raison de certains invités de marque, d’autres, cependant, ont été de la fête du début à la fin. Fréderson Joseph, qui a lui-même signé son premier album dans le même espace quatre ans et demi plus tôt, a été l’un des premiers à répondre présent. Accompagné de son épouse, le pasteur et chanteur s’est montré disponible et imprégné de l’ambiance du moment. Le jeune chanteur Carl Emile, qu’on retrouve d’ailleurs sur l’un des titres de l’album, a également répondu à l’appel et a goûté à l’atmosphère qui a précédé le concert. Le décor était planté et les acteurs motivés.

Un concert référence en attendant la suite…

Cette fois, il n’était pas invité mais avait lancé lui-même l’invitation. Cette fois, il ne venait pas pour supporter mais devait recevoir le support des siens. Ce soir-là, il ne devait pas être un chapitre de l’histoire mais devait lui-même l’écrire et s’imposer comme personnage principal. A ce jeu, Salomon Lira s’est prêté avec un brin de réussite. Car au-delà de sa prestation, c’est sa présence sur scène qui aura retenu l’attention durant cette soirée. Le menu du jour était copieusement préparé et les personnages à la hauteur de leur rôle.

Déborah St Fort a donné le coup d’envoi en confirmant tout le bien qu’on pensait d’elle. Sa justesse vocale et le choix des morceaux ont parfaitement servi à mettre le public en orbite et à le préparer pour la voix suivante, celle de Frederson Joseph. Habitué des lieux et face à un public déjà conquis, le pasteur chanteur n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer. La reprise du tube « Bondye Mwen bezwen w kounya » a parfaitement séduit son auditoire et a instauré une véritable ambiance d’adoration. 

 C’est sans surprise —ou presque— que, le moment venu, Salomon Lira monta sur la scène, avec la même fougue et la même bonne humeur dont il a fait preuve depuis le début, pour faire son « show ». Pendant environ une demie heure, le public allait voguer entre les vagues d’adoration et de louange le tout en suivant les pas de danse du maestro Salil qui a su insuffler son énergie à ses invités.

Entre ses deux prestations, l’agréable surprise de revoir Wiliadel Denervil sur scène après presque deux mois d’absence donnait une toute autre portée au spectacle. La chanteuse apporta son expérience, son talent et toute sa grâce au tableau du jour pour enjoliver davantage l’ensemble. Un pur moment de délectation.

Au retour, Salomon Lira a fait du Salil sur la scène et a su garder la même intensité durant sa prestation. Si quelques-uns ont dû quitter les lieux, le gros du public a dégusté le menu entier. Un autre signe de l’intérêt dont ont fait montre les gens présents pour l’occasion. 

  Côté performance, d’autres acteurs se sont aussi démarqués. Mentions honorables pour la jeune Néissa François, championne du concours « Je chante Salil » qui a interprété avec brio le morceau « Jouk mwen menm tou » avec l’artiste. La talentueuse Auralie Antoine, qui a été présente à toutes les étapes de cette vente signature et la voix polyvalente du chanteur du groupe Grace Acapella, Aly B, qui aura épaté plus d’uns durant ce spectacle.

Salomon Lira tient là son spectacle de référence. Il a osé et a réussi son pari. Désormais il lui reste à confirmer en enchainant avec une nouvelle vente signature —Ce qui ne devrait pas tarder nous a confié l’artiste— dans un autre cadre et avec peut-être de nouvelles têtes. En attendant, chapeau à cette belle équipe et vivement un prochain rendez-vous qui, on l’espère bien, inspirera de nouveaux verbes pour le compte-rendu.  

#KozeKretyen

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.