Sommet Mondial du Leadership: Une nouvelle édition qui débute en beauté

« Vous avez une influence ! », c’est autour de ce thème que s’est déroulée la première journée de la 14ème édition du sommet mondial du leadership. Ce temps d’apprentissage et de perfectionnement dédiés aux leaders a réuni environ une centaine de participants venus de diverses organisations. Réalisé cette année dans un contexte sanitaire spécial dû à la pandémie de la Covid 19, les responsables ont dû adopter rigoureusement les mesures barrières (lavage des mains, distanciation sociale, port de masque, prise de température) au coup d’envoi de cette édition inédite. 

Pour cette première partie, cinq sessions ont eu lieu, les unes plus captivantes que les autres.

Le premier orateur de la liste, Craig Groeschel, ambassadeur du sommet et Pasteur de l’assemblée « Life Church », a mis l’accent sur la définition réelle du leadership et quelques stratégies pour diriger en temps de crise.

La chercheure Vanessa Van Edwards a, pour sa part, fait ressortir l’importance d’utiliser des mots positifs pour être plus efficace en influence. Son intervention a suscité d’intéressantes interactions au sein du public.

Par contre, le Dr Tomas Chamorro Premuzic a étalé autour des six qualités fondamentales que doivent cultiver un leader pour mieux faire face aux défis: L’intelligence, la Curiosité, l’Humilité, la Résilience, l’Empathie et l’Intégrité.

Ayant vécu de nombreuses blessures au cours de sa vie, Lysa Terkeurst, Présidente de « Proverbs 31 Ministries », présente le pardon comme élément central à adopter dans son leadership pour avancer. Celui-ci, une fois qu’il aura imprégné notre management, génèrera une nette différence dans notre cœur, nos entreprises et notre communauté en général.

C’est avec Michael Todd, pasteur et influenceur sur les médias sociaux, que s’est clôturée cette première journée. Ce dernier a fait comprendre aux leaders que s’ils aspirent à un succès énorme, il est nécessaire de se trouver un rythme viable, supportable et adapté.

Entre chaque séance, le pasteur Jacky Chéry, facilitateur nommé pour cette édition, s’est chargé d’interagir avec le public les invitant à méditer et à agir au plus vite sur leurs points d’ombre en tant que leaders à travers des séances en atelier entre les participants. 

Comme les éditions précédentes, plusieurs institutions chrétiennes ont profité de ce rassemblement hautement processionnel et intellectuel pour exposer des ouvrages et documents édités en Haïti. Par ailleurs, le saxophoniste Ricardo Saintudor a donné une couleur inédite à l’ambiance du buffet de cette journée en caressant les tympans des participants avec de douces mélodies durant les moments de pause. 

Mis à part les soucis de sonorisation constatés au début de la conférence, l’organisation aurait frôlé la perfection selon les témoignages recueillis auprès des participants au terme de cette première manche. 

Cap sur la 2ème  journée, Samedi 23 Janvier 2021!

Shékina Lassègue

#KozeKretyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.